Quel est le mode de chauffage le plus écologique ?

Quel est le mode de chauffage le plus écologique ?

En temps de crise économique et, non moins, à une époque où une prise de conscience et une attention renouvelées à l’état de santé précaire de la Planète gagne du terrain, afin de reconstituer un monde « sain » et non plus pollué dans lequel nous pouvons tout vivant mieux, il devient prioritaire de réfléchir aux formes d’énergie , notamment pour chauffer notre habitation et tous les environnements en général, qui n’adoptent que, ou majoritairement, des ressources écologiques.

Actuellement, le marché propose de nombreuses solutions pour chauffer notre maison, mais toutes ne sont pas éco-durables et, particulièrement certaines peuvent être très coûteuses.

Il faut donc s’orienter vers des systèmes capables de combiner deux concepts d’importance fondamentale, à savoir la durabilité et l’ efficacité . D’une part, donc, des systèmes construits de manière à minimiser l’impact environnemental, d’autre part, ils optimisent la consommation de la meilleure façon possible, en limitant les déchets et les coûts de gestion.
Voyons donc quelles sont les solutions les plus attractives du marché.

Comment chauffer votre maison de manière éco-durable ?

Bien qu’évidemment, selon le type et la taille de la pièce à chauffer, un système puisse être préférable à un second, les concepts d’économie et d’écologie que nous avons évoqués ci-dessus sont toujours l’étoile polaire vers laquelle s’orienter.

Qu’il s’agisse d’un petit appartement en ville, d’une maison ou, plus encore, d’une usine ou d’un centre commercial, il deviendra indispensable d’adopter des systèmes de chauffage aussi performants que capables de limiter les coûts d’exploitation. Et cela se produit surtout là où notre système est conçu dans une optique d’efficacité énergétique, du côté de la distribution de chaleur, mais pas moins du côté de la production de chaleur.

  • poêle à granulés
  • poêle cheminée
  • systèmes rayonnants
  • système de chaudière à condensation
  • système de pompe à chaleur
  • chaudières biomasse

Chauffer sa maison avec le poêle à granulés

L’une des nouveautés de ces derniers temps dans le domaine du chauffage écologique est le poêle à granulés : sur le marché, il existe différents modèles tant en termes de forme que de fonctions. En effet, le grand succès rencontré par ce type de produit a déterminé une offre de plus en plus complète et design, avec des poêles capables non seulement de chauffer, mais aussi et surtout de meubler la maison.

En effet, certains de ces poêles ne conviennent qu’au chauffage domestique, mais d’autres modèles conviennent également pour un raccordement avec la chaudière et peuvent donc fournir de l’eau chaude à toute la maison.

Le choix d’un poêle à granulés plutôt qu’un autre dépend bien sûr d’un ensemble de facteurs : du purement esthétique, au plus strictement fonctionnel.

Du point de vue de son efficacité, évidemment, il faut dûment tenir compte de la taille de notre maison et, pas moins, de la disposition des pièces. En effet, ce type de poêle convient généralement au chauffage des habitations constituées d’un seul étage . Cependant, il existe également des solutions plus complexes qui permettent la gestion de plusieurs étages. Des prix à partir de 700-800 euros pour les modèles de base, jusqu’à 5 000 et plus pour des produits de qualité.

Chauffer sa maison avec un poêle-cheminée

Un autre type de chauffage écologique pour la maison est la thermo- cheminée , ou cheminée thermique, qui est une variante de la cheminée traditionnelle qui, étant une chambre fermée et utilisant une porte vitrée thermique, est beaucoup plus efficace que son ancien prédécesseur. Ceci grâce à un ensemble de petites mesures, qui permettent de récupérer une grande partie de la chaleur qui, autrement, serait gaspillée dans le conduit de fumée.
Il peut toujours être alimenté avec des granulés, mais aussi avec le bois le plus courant.

Le poêle cheminée, avec un système bien conçu, est capable de chauffer toute notre maison, même si on le retrouve souvent à côté des systèmes traditionnels. Il existe des variantes à eau et à air du poêle-cheminée : dans le premier cas, vous choisissez de chauffer la maison avec des bouches d’aération, bornes indispensables du système de ventilation, dans le second, la cheminée est également reliée aux radiateurs ou au sol.

Quant aux prix, bien sûr, ils varieront considérablement selon le type de cheminée (normalement celles à eau coûtent plus cher que celles à air), compte tenu de la puissance thermique développée et du combustible utilisé. Cependant, il varie de 1 500 à 7 000 pour les modèles haut de gamme.

Chauffer la maison avec un chauffage au sol

L’une des méthodes pour chauffer la maison qui est absolument parmi les meilleures avec des résultats économiques et efficaces, est le chauffage par le sol .

Inconvénient majeur, il doit être installé lors de la construction ou de la rénovation totale d’une maison, sinon le jeu en vaut rarement la chandelle, en termes d’investissement et de désagréments pour les travaux.
En effet, ses serpentins sont insérés sous les planchers et après avoir efficacement isolé la maison, afin que la chaleur ne se dissipe pas vers le bas, mais rayonne uniquement vers le haut.

Parmi les nombreux avantages des systèmes radiants , la production d’une chaleur répartie de manière homogène, sans formation de courants d’air chaud uniquement au plafond et de courants d’air froid côté sol. C’est un système qui permet de faibles coûts de gestion (pas d’installation, comme nous l’avons vu), car les températures ne sont pas excessives, contrairement à ce qu’exigent les radiateurs courants.80/90 des meilleurs.

Chauffer la maison avec une chaudière à condensation

Dans la catégorie des systèmes de chauffage verts, évidemment, celui qui utilise un système de chaudière à condensation ne peut pas manquer.

Il représente l’un des plus efficaces en termes d’optimisation, puisque sa chaudière particulière, par rapport à celle d’une chaudière traditionnelle, fonctionne sur les fumées de combustion, autrement rejetées à l’extérieur, grâce à leur réutilisation dans la production de chaleur, avec le confinement qui en résulte des coûts.

Un autre grand avantage de ce mode de chauffage est la possibilité d’utiliser l’une de ces chaudières dans pratiquement n’importe quel environnement, ne nécessitant qu’un tuyau d’évacuation pour le condensat produit, étant totalement étanche. Coût du produit de 1000 à 300 euros, avec pose sur 400.

Chauffer la maison avec un système de pompe à chaleur

Il ne faut pas non plus sous-estimer cette opportunité écologique, qui fonctionne grâce à un système de transfert de chaleur d’un environnement froid à un environnement chaud.

En fait, les pompes à chaleur ne sont rien d’autre qu’une sorte de générateurs qui fonctionnent entre une source froide et une source chaude. Pour ce faire, ils nécessitent cependant une consommation de gaz méthane ou d’électricité, même si dans une proportion considérablement inférieure à la consommation habituelle.

Il est également important d’observer comment certains modèles sont réversibles, pouvant à la fois chauffer un environnement et le refroidir, ce qui les rend utiles toute l’année. Dans ce cas également nous avons, selon la pompe à chaleur adoptée, différents types de produits : air-eau, air-air, eau-air, et même géothermie, lorsqu’ils exploitent le terrain. Des prix allant de 250 kWh pour les modèles air-air, jusqu’à 1800/kWh pour les systèmes géothermiques.

Comment déboucher une canalisation ?

Comment déboucher une canalisation ?

Un tuyau bouché est toujours un casse-tête. C’est également un problème assez courant auquel la plupart d’entre nous ont été confrontés à un moment ou à un autre. Dans cet article, nous vous présentons dix astuces efficaces pour débloquer les canalisations.

Poursuivez votre lecture si vous souhaitez savoir comment débloquer un tuyau.

Une obstruction dans les canalisations est toujours un problème très ennuyeux qui doit être résolu le plus rapidement possible. Lorsque cela se produit, vous vous retrouvez dans l’incapacité d’utiliser les toilettes et une situation très inconfortable se présente.

La première étape consiste à déterminer pourquoi le blocage s’est produit. Une fois que cela est clair, vous devrez choisir la solution qui convient le mieux à votre problème. Vous souhaitez essayer de régler le problème par vous même sans passer par un plombier pour réaliser le débouchage de votre canalisation ? Voici quelques astuces qui pourront vous aider.

Qu’est-ce qui peut provoquer un bouchon dans votre canalisation ?

Il existe de nombreuses actions qui peuvent provoquer un bouchon à long terme. Dans cet article, nous souhaitons mettre en évidence certaines des plus courantes :

  • Accumulation de débris et de saletés.
  • Installer un tuyau de manière inadéquate.
  • Élimination incorrecte ou inefficace des matériaux.

Dix astuces efficaces pour débloquer les canalisations

Une fois que vous savez ce qui a causé le blocage, il est temps de décider comment le résoudre. Voici dix conseils pour vous aider à débloquer facilement vos canalisations.

1. Utiliser une ventouse

C’est la solution la plus évidente et vous l’avez probablement déjà essayée. Dans tous les cas, nous allons vous dire comment utiliser correctement cette technique pour débloquer le tuyau.

Tout d’abord, il est important de remplir les toilettes avec un peu d’eau jusqu’à ce que la ventouse soit trempée.

Si vous devez débloquer un évier, avant de commencer à faire un mouvement, vous devez couvrir le trop-plein avec un chiffon ou une serviette pour produire un effet de vide.

Une fois que tout est prêt, vous devez commencer à faire des mouvements rapides, en poussant vers l’intérieur et en tirant vers l’extérieur. Cela créera une pression qui aidera à débloquer le tuyau.

Ce système peut être utilisé pour éliminer les petits blocages, et vous pouvez opter pour différents types de déboucheurs manuels :

  • Piston à ventouse : C’est le plus courant et celui que vous avez probablement chez vous. Il fonctionne par aspiration. Lorsque vous tirez sur la poignée du piston, il aspire les dépôts de saleté en même temps que l’eau retenue. Il est conseillé de répéter cette action plusieurs fois et de recueillir les saletés qui en sortent.
  • Piston pneumatique : Il s’agit d’une version moderne du piston traditionnel. Il fonctionne par poussée d’air et aspiration. Vous devez le poser sur le drain et pousser la poignée de haut en bas. Vous devez répéter cette action plusieurs fois et rapidement. De cette façon, vous introduisez une pression dans le tuyau et vous aspirez les restes de saleté.

2. Produits spécial canalisations

Il s’agit d’une autre des solutions les plus couramment utilisées, car il existe aujourd’hui sur le marché de nombreux produits spécialisés dans le déblocage des canalisations. Ils sont connus sous le nom de débloqueurs chimiques.

Vous pouvez les trouver sous forme de gel, de liquide ou de granulés. Leur composition est conçue pour dissoudre chimiquement les graisses et autres résidus organiques. Lorsque vous les utilisez, vous devez prendre des précautions : portez des gants et essayez de ne pas respirer leurs vapeurs.

Bien que ces produits soient susceptibles de résoudre efficacement votre problème, nous ne les recommandons pas comme premier choix. Il s’agit généralement de produits chimiques très puissants qui peuvent endommager vos tuyaux. Ils sont également très polluants pour l’environnement.

3. Fil métallique

Si vous êtes convaincu que quelque chose bloque le tuyau, vous pouvez essayer ce système. Il s’agit d’insérer un fil dans la canalisation pour recueillir les déchets à l’origine de l’obstruction.

C’est précisément le système utilisé par les poussoirs à ressort. Vous insérez le ressort et le tournez à chaque fois. De cette façon, vous poussez la saleté vers l’avant et, lorsque vous retirez le ressort, vous la faites glisser.

4. Eau bouillante

C’est une astuce très simple. Il suffit de faire bouillir de l’eau salée dans une casserole. Ensuite, versez avec précaution l’eau bouillante dans la canalisation.

Il est important que vous le fassiez petit à petit, en plusieurs fois. De cette façon, le bouchon disparaîtra progressivement.

5. Bicarbonate et vinaigre

Il est facile de trouver ces deux ingrédients à la maison, c’est donc une solution très économique. Versez d’abord environ cinq cuillères à soupe ou environ une demi-tasse de bicarbonate de soude, puis une tasse de vinaigre.

Le bicarbonate de soude et le vinaigre vont réagir au contact et une sorte de mousse va se former. Laissez reposer le mélange pendant au moins une demi-heure. Pour le rincer, versez de l’eau bouillante dessus et le bouchon disparaîtra.

6. Citrate de sodium et vinaigre

Le citrate de sodium est un autre type de produit facile à trouver dans n’importe quel foyer. On peut aussi le combiner avec du vinaigre pour déboucher nos canalisations.

Dans ce cas, il suffit d’ajouter trois cuillères à soupe de citrate de sodium , puis un demi-verre de vinaigre. Il est important de laisser le mélange agir pendant quelques minutes. Ensuite, il suffit de rincer à l’eau froide et votre problème sera résolu.

7. Utilisez du liquide vaisselle concentré

Une autre astuce pour débloquer un tuyau consiste à le lubrifier avec du savon afin que la graisse glisse. Pour ce faire, vous pouvez utiliser du liquide vaisselle concentré.

La première étape consiste à introduire le savon dans le tuyau. Ensuite, vous devez verser de l’eau bouillante dans le tuyau. Cela facilitera l’élimination de l’obstruction.

8. Salfumán

Ce produit est un produit nettoyant plus agressif que ceux mentionnés ci-dessus. Vous pouvez en acheter en ligne sur internet. Il est important de ne jamais le combiner avec de la soude caustique car lorsque les deux se rencontrent, ils produisent une forte réaction exothermique.

Vous devez également protéger vos mains et porter un masque si possible. Ne le touchez jamais à mains nues.

C’est un bon moyen d’éliminer le calcaire ou les sels qui peuvent être obstrués. Vous devez d’abord retirer l’eau de la zone bouchée. Ensuite, vous devez introduire le salfumán par le tuyau et le laisser agir pendant une heure. Enfin, remuez le tout avec beaucoup d’eau.

Cette méthode ne doit être utilisée que comme l’une des dernières alternatives. Il ne faut pas le répéter trop souvent car le salfumán peut attaquer le métal et fragiliser les tuyaux.

9. Soude caustique

C’est un autre produit très agressif. Il est corrosif et peut donc aider à éliminer ce qui obstrue vos tuyaux. Vous ne devez pas le mélanger avec des acides ou des produits de nettoyage.

D’autres précautions consistent à ne jamais le toucher à mains nues et à bien protéger sa peau.

Assurez-vous qu’il n’y a pas d’eau dans la zone où vous allez l’utiliser. Vous devez introduire une tasse de soude caustique dans le tuyau bouché. Il faut ensuite verser de l’eau bouillante et laisser reposer pendant environ une demi-heure.

Si, après une demi-heure, vous constatez que le colmatage a diminué, vous pouvez répéter le processus. S’il ne s’est pas amélioré, nous ne recommandons pas de l’utiliser à nouveau.

10. acide sulfurique

C’est probablement le produit le plus difficile à trouver dans une maison. En fait, vous devrez peut-être vous rendre dans un magasin spécialisé pour l’obtenir.

C’est un produit très dangereux, il faut donc prendre beaucoup plus de précautions qu’avec le salfumán ou la soude caustique. Si vous ne l’avez jamais utilisé et n’avez aucune idée de ses réactions au contact du métal ou de la peau, vous ne devez pas l’utiliser.

11. Extra : demandez de l’aide à un plombier

Tout le reste a échoué, le bouchon est-il toujours là ? Nous vous conseillons alors de faire appel à un plombier qui aura tous les outils pour résoudre votre problème de canalisation bouchée que ce soit sur un évier, une baignoire.

Comment éviter les problèmes futurs de canalisation bouchée ?

Enfin, nous aimerions vous donner quelques conseils afin d’éviter que le problème ne se reproduise :

  • Ne versez jamais d’huile dans la vidange. La manière correcte de s’en débarrasser est de le faire dans un point propre dans un récipient en plastique.
  • Jetez les déchets alimentaires avant de faire la vaisselle.
  • Pour éviter les bouchons dans la douche, retirez les poils après chaque utilisation.
  • Ne jetez rien d’autre que du papier dans les toilettes.
  • Il est important d’éviter d’évacuer des produits chimiques tels que la peinture ou les solvants dans les canalisations. Il est également déconseillé de jeter de la cire chaude ou des produits similaires dans les toilettes.

Nous espérons que cet article vous a été utile mais n’oubliez pas : il est parfois préférable de contacter un professionnel qui pourra vous aider grâce à son expérience, même si le prix du déblocage est plus élevé.